1/6

LA COMMUNE DE PARIS

1871-2021

L'histoire du 1 rue de la solidarité, anciennement 9 rue David D'Angers est intimement liée à celle de la commune de 1871, ce mouvement social révolutionnaire qui emmena à un ​gouvernement insurrectionnel, mis en place à Paris entre le 18 mars et le 28 mai 1871.

Lors de la "semaine sanglante", 21 au 28 mai 1871, le mouvement insurrectionnel est écrasé, après des combats acharnés sur des centaines de barricades. Une partie de Paris est incendiée. La dernière poche de résistance est anéantie au cimetière du Père-Lachaise où plus de 400 combattant.es sont fusillé.es contre un mur d'enceinte qui devient le mur des Fédérés (nom donné aux partisans de la Commune de Paris).
Le nombre de fédérés tué.es durant les combats, massacré.es ou exécuté.es est estimé entre 20000 et 30000, contre 900 Versaillais.es et 500 exécuté.es par la Commune.

Ici, au 1 rue de la solidarité, sont enterrés les derniers combattant.es de la commune, tombé.es avec les dernières barricades du 19ème arrondissement et enterré.es à la hâte dans le quartier de Danube, sous la place du Rhin et la rue David D'Angers.

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram